Achetez nos boitiers inverseurs de polarité contre l’humidité dans les murs géomagnétique ou électromagnétique
Remontée capillaire, problèmes et traitement de l’humidité
Remontée capillaire, problèmes et traitement de l’humidité

Un excès d’humidité de la maison est relativement courant dans un logement ancien… Il est important de savoir détecter les causes du problème pour pouvoir le traiter rapidement et éviter ainsi des conséquences pour la santé et des gros travaux de rénovation. L’humidité excessive d’une habitation peut en effet engendrer allergies ou difficultés respiratoires et causer d’importants dommages à votre construction.

L’hygrométrie est le terme utilisé pour évaluer le taux d’humidité dans une maison… Le taux hygrométrique mesure la quantité d’eau dans l’air ambiant. Pour rappel, la présence d’eau dans l’air est naturelle, voire essentielle. Par contre, elle devient problématique quand elle est insuffisante ou trop élevée. Dans les deux cas, elle est néfaste pour la santé.

Savoir reconnaitre les symptômes d’humidité dans une maison

Habiter une maison humide a un effet négatif sur la santé, mais également sur le confort. De ce fait, il est essentiel de savoir reconnaître les symptômes d’humidité dans une habitation. Nombreux sont les signes qui doivent vous alerter :

  • Les vêtements et les tissus humides
  • L’apparition de champignons et de moisissure
  • Les taches sur les sols, les murs et les plafonds
  • Les ruissellements sur la face intérieure des vitres…

Dès que l’un de ces phénomènes se produit, un diagnostic s’impose rapidement pour connaître si le problème provient d’une mauvaise ventilation, d’une infiltration, etc.

L’humidité dans une maison peut avoir diverses origines. La première est la remontée capillaire. Le problème survient lorsque l’humidité du sol remonte par les fondations enterrées. Ce qui engendre des dommages comme les dégradations du crépi, le décollement du papier peint, etc.

La buée condensée constitue une autre cause d’humidité dans la maison. Elle touche particulièrement les pièces humides comme la salle de bain et la cuisine, et est associée en partie à l’activité humaine. Quand de la vapeur d’eau entre en contact avec une paroi froide, elle se transforme en eau.

Des infiltrations d’eau plus importantes sont également susceptible de survenir en cas de fortes précipitations. Quand il pleut, l’eau s’infiltre par la toiture et les parois non étanches. Cela est aggravé par les gouttières bouchées, les maçonneries fissurés, etc. De même, les infiltrations peuvent provenir d’une fuite de canalisation. Il sera alors nécessaire de prévoir des travaux.

Les mauvaises odeurs dans une maison traduisent aussi une problématique d’humidité. Que votre maison soit ancienne ou récente, vous pouvez rencontrer ce type problème pour différentes raisons comme une mauvaise ventilation, une défaillance de l’isolation des salles d’eau, etc.

Outre les mauvaises odeurs, l’apparition de moisissure représente un problème dans une maison. Elle est facilement reconnaissable à sa forme d’auréole sur les plafonds et les cloisons, ainsi que sa coloration verte ou noire. Les fenêtres, comme les tapis et les tissus, peuvent être touchées.

Comme la moisissure, l’apparition de salpêtre est également consécutive à un problème d’humidité ou un réglage trop bas de la température de chauffage. Il se présente sous forme de dépôt laineux et humide, de couleur blanchâtre. Les endroits souvent infestés sont les bases des murs intérieurs, causant décollement du plâtre et pourrissement du bois.

Par ailleurs, une humidité excessive dans une construction est à l’origine de problème de mérule. Très nocif, ce champignon de forêt s’attaque au bois. Il se répand rapidement aux plafonds et finit par envahir la totalité de la maison sans un traitement adéquat dans les meilleurs délais.

Enfin, parmi les problèmes courants d’humidité dans une maison figure la formation de cloques sous la peinture, les enduits ou l’isolation. Rénover la peinture intérieure ne remédie pas au problème. Cela permet de les camoufler, car les cloques vont réapparaitre après quelque temps.

Quelles sont les conséquences sur la santé d’une humidité de maison excessive ?
Une maison humide a un impact négatif sur la santé de ses occupants. Cela va de l’irritation à des maladies chroniques. Parmi les pathologies associées à un problème d’humidité sont la rhinite (irritation et inflammation des muqueuses de la cavité nasale), la bronchite (inflammation des bronches), l’asthme (maladie du système respiratoire affectant les voies aériennes inférieures), l’irritation des yeux et l’eczéma. L’humidité dans la maison peut provoquer aussi des maux de tête et accentuer la fatigue. La virulence de l’impact dépend notamment de la durée d’exposition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.