Achetez nos boitiers inverseurs de polarité contre l’humidité dans les murs géomagnétique ou électromagnétique
Achetez nos boitiers inverseurs de polarité contre l’humidité dans les murs géomagnétique ou électromagnétique
Achetez nos boitiers inverseurs de polarité contre l’humidité dans les murs géomagnétique ou électromagnétique

Nous sommes beaucoup à avoir un problème d’humidité. Selon une enquête de l’INSEE de 2017, les murs humides touchent 20 % des logements en France. Le problème, c’est que jusqu’à maintenant, nous n’avons pas reçu les bonnes informations pour savoir comment éliminer l’humidité.

Changez de manière de faire, et lisez notre article ! Vous comprendrez mieux l’humidité des maisons anciennes.

Qu’appelle-t-on une maison humide ?

Nous attendons trop longtemps pour s’en occuper, puis nous acceptons le fait que le taux d’humidité ne baissera pas si on ne s’en occupe pas.

Votre maison est victime d’un problème d’humidité si elle a :

  • Des remontées capillaires.
  • De la condensation excessive sur les fenêtres, joints et carrelage.
  • Des problèmes d’odeurs.
  • Des moisissures sur les murs intérieurs, moquettes, joints du carrelage.
  • Des tâches, du salpêtre sur les murs ou le papier peint.
  • Une peinture et des enduits cloqués.
  • Des menuiseries gonflées et difficiles à fermer.

Quelle est l’origine des murs humides des maisons anciennes ?

Les maisons normandes sont construites directement sur le sol, sans vide sanitaire. L’humidité des maisons normandes anciennes est surtout due au phénomène de remontée capillaire : L’eau du sol remonte dans les murs par le biais des fondations, quel que soit le matériau : pierre, brique, parpaing. Ces matières absorbent les molécules d’eau qui migrent vers les parties hautes des murs (par un phénomène électrostatique).

Problème d’humidité de maison ancienne : les autres causes

Mais l’humidité peut également provenir d’infiltrations provenant :

  • Des fuites de la toiture, des gouttières.
  • D’un problème d’étanchéité de la souche de la cheminée.
  • D’une mauvaise fenêtre de toit.
  • De fissures dans les murs extérieurs, d’un mur extérieur poreux, de joints abîmés.

L’humidité des vieilles maisons vient parfois de fuites de canalisation :

  • Le tuyau d’arrivée d’eau passe sous la maison, il est percé.
  • Le circuit de chauffage : des soudures peuvent craquer et créer des micro-fuites.

Les astuces pour chasser l’humidité de chez soi

Elles sont à votre portée pour réduire, sans vous ruiner, l’humidité dans la maison :

  • Ouvrir les fenêtres 10 minutes chaque jour.
  • Mettre un absorbeur d’humidité dans les chambres.
  • Éviter les plantes vertes.
  • Éviter l’utilisation de chauffages d’appoint à pétrole ou gaz (génèrent beaucoup d’humidité).
  • Ouvrir les fenêtres quand vous cuisinez, pour évacuer la vapeur d’eau.
  • Faire sécher le linge dehors.
  • Maintenir le chauffage à température constante.

Les solutions un peu plus chères ?

Si les astuces précédentes n’ont pas éliminé l’humidité de votre maison ancienne, avez-vous tenté :

  • La pose de doubles vitrages.
  • Le changement du système de chauffage.
  • La rénovation des gouttières, et de la toiture.
  • La dépose du papier peint en vinyle pour laisser respirer les murs.
  • Créer des passages d’air sous les portes (favoriser la circulation de l’air).
  • Aérer des pièces d’eau avec des grilles et aérateurs à hélice.

Imaginez ce que sera votre vie une fois que les problèmes d’humidité auront totalement disparu ! Pensez à tous les avantages :

  • Maintien de votre patrimoine dans le temps.
  • Amélioration de la sensation de bien-être chez soi, de respirer un air sain.
  • Disparition des mauvaises odeurs.
  • Élimination des risques pour la santé et des problèmes respiratoires des occupants.
  • Économies importantes sur les dépenses énergétiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.